Norwegian National Opera & Ballett
Site : Oslo, Norvège

Architecture : Snøhetta, Oslo
Planification électrique : Bravida Norge AS, Oslo

Un iceberg servit d'inspiration au bureau d'architecture Snøhetta pour concevoir l'opéra d'Oslo. Placé directement dans le port, il semble surgir de l'eau froide et claire de l'Oslofjord (Fjord d'Oslo). La matérialité aux fines nuances souligne l'esthétisme et le caractère excentrique de ce bâtiment culturel.
Une particularité du bâtiment réside dans son toit d'une surface de près de 40 000 mètres carrés, sur lequel on peut se déplacer. Le lieu de la haute culture devient ainsi l'espace public à l'usage des passants, une démarche extrêmement démocratique.
Une rampe géante plusieurs fois interrompue, en marbre de Carrare, s'élève en douceur vers un bâtiment qui, malgré sa gigantesque présence, donne une impression de douceur et semble flotter. A ceci contribue entre autres la matérialité particulière : Les architectes ont fait entièrement habiller la tour de la scène d'aluminium. Le matériau structuré, qui projette de douces lueurs, reflète la lumière de jour et donne de la légèreté au bâtiment.
Ici, plus signifierait moins : Les colonnes de communication isolées, en acier inoxydable brossé, laissent intacte la délicate enveloppe du bâtiment. Son formalisme réduit conserve l'identité particulière de la façade.
Colonne de communication de la ligne de design Siedle Steel, avec caméra vidéo, platine de rue, serrure codée numérique, touche d'appel et deuxième touche d'appel pour les personnes en fauteuil roulant, à une hauteur de montage adaptée.
L'idée à la base du projet était un paysage de toit librement accessible, pour servir de nouvel espace municipal public. Snøhetta se mit ainsi en compétition avec plus de 200 autres participants.

Pour la mise en œuvre, Snøhetta travailla en coopération avec différents artistes. Les surfaces du complexe de bâtiment ont été configurées par Kristian Blystad, Kalle Grude et Jorunn Sannes, dans un jeu fait de surfaces lisses, rugueuses et structurées. Le danois Olafur Eliasson réalisa la conception des caissons lumineux destinés au foyer également accessible au public.
L'acier inoxydable massif de la communication de bâtiment oppose à l'architecture la présence nécessaire, sans la dominer dans sa diversité.

Installation de communication de la ligne de design Siedle Steel avec spot à LED, platine de rue, touche d'appel et une deuxième touche d'appel à hauteur adaptée aux fauteuils roulants.
Siedle planifie en tant que pièces individuelles toutes les installations de la ligne de design Siedle Steel, et il les configure individuellement. Ceci permet de les adapter individuellement aux spécificités de la construction et aux différentes exigences imposées à la fonctionnalité.

Pour ce qui concerne l'opéra d'Oslo, ces exigences imposaient en particulier une configuration de la communication de bâtiment sans barrière, de même que l'intégration du contrôle d'accès d'un autre prestataire.
Accès sans barrière : La touche pour personnes en fauteuil roulant permet, de la façon dont elle est mise en place, une utilisation même lorsque l'on est en position assise. Un appui sur la touche active l'ouverture automatique des portes, qui libère alors automatiquement l'accès au bâtiment.
© 2017 S. Siedle & Söhne OHG
Impression
TOP