Aujourd’hui face à demain : À quoi la communication de bâtiment de l’avenir va-t-elle ressembler ?
Quelle a été l’évolution de la notion de seuil ces dernières années ? Quels sont les effets de mégatendances telles que la mondialisation et le passage à la numérisationsur l’architecture ? Dans quelle mesure les frontières entre la sphère publique et la sphère privée, entre le monde virtuel et le monde réel, se déplacent-t-elles ?

Les problèmes auxquels est confronté un créateur de communication de bâtiment au 21ème siècle sont plus complexes que jamais.
Gabriele Siedle et Nikolaus Kuhnert, éditeur et rédacteur en chef du magazine ARCH+, se sont entretenus de l’architecture au niveau du seuil. L’entretien a permis de définir plusieurs champs de tension dans esquels la communication de bâtiment va évoluer à l’avenir.

La vidéo, en haut, constitue l'accès au dialogue.
La complexité face à la simplicité
L’entrée devient plus intelligente et les architectes ont davantage de liberté pour la concevoir. Mais plus il existe de possibilités, plus il est important de faire un choix judicieux, d’avoir un plan clair et de toujours savoir réduire à l’essentiel.

Le virtuel face au réel
Plus nous sommes intimement connectés au mondenumérique, plus nous avons fréquemment envie d’authentiques expériences réelles. Parallèlement au constant développement de la numérisation sur le seuil de l’immeuble, la matérialité perceptible de celui-ci va gagner en importance.

L’intérieur face à l’extérieur
Où se trouve le seuil de l’avenir pour la société ? Commence-t-il vraiment juste à la porte ou doit-on le voir sans cesse davantage dans la communication ? u’estce que l’extérieur, l’intérieur, le privé et le public ? Les frontières vont à l’avenir se déplacer encore davantage.

La mobilité face à l’immobilité
Le seuil est déjà aujourd’hui là où nous désirons qu’il soit, par exemple en déplacement sur notre portable ou sur la Smartwatch. Les technologies sans fil ne remplaceront cependant pas les systèmes de communication installés de manière fixe, intégrés à l’architecture ; elles les complèteront.

La sécurité face à l’accessibilité
« Celui qui renonce à la liberté pour assurer sa sécurité finira par perdre l’une et l’autre. » L’architecture du seuil se meut elle aussi depuis toujours sur une crête étroite entre le besoin de sécurité et le désir d’ouverture.

La communication face au contrôle
La communication numérique ouvre d’une part de nouvelles fenêtres sur le monde, mais permet d’autre part à celui-ci de jeter par ces fenêtres un regard en retour dans la sphère privée. La vie exposée dans une semblable maison de verre lance aussi des défis totalement nouveaux à l’architecture.

La possibilité de se retirer face à l’accessibilité
Le moment et le lieu où l’on peut nous joindre connaissent actuellement une redéfinition. On n’est plus aujourd’hui joignable à un moment précis de la journée ou à un certain endroit, car ceci est techniquement possible à n’importe quel moment et partout. Ce qui à la suite de ce développement prend davantage d’importance est l’espace où l’on peut se retirer.
© 2017 S. Siedle & Söhne OHG
Impression
TOP